Le potentiel et le côté pratique de la réalité augmentée va s’affirmer

Le potentiel et le côté pratique de la réalité augmentée va s’affirmer ce n’est qu’une question de temps ! Bien que la technologie des lunettes intelligentes ne soit pas encore au point, elle ne sont pas encore suffisamment adaptée au grand nombre de consommateurs. Plusieurs constructeurs de lunettes commencent à mettre en place les usages. Par exemple les Vuzix Blade utilisent un système d’exploitation Android. Vous allez pouvoir utiliser pour prendre un rendez-vous, vérifier des avis via Yelp, trouver un café ou faire une réservation lors de vos déplacements. Vuzix a un partenariat avec AccuWeather, alors attendez-vous à recevoir des prévisions météorologiques AR personnalisées. D’autres fonctions, comme la commande d’un trajet Uber verront le jour… Vuzix détient 144 brevets dans le domaine des lunettes vidéo et déjà plus de 1200 applications sur leur Store AR !!

Voici Trois exemples :

LYFT

Nous avons tous vécu la situation quand nous commandons un VTC, de pouvoir rapidement le retrouver dans la rue ! Un brevet de Lyft utilise la réalité augmentée pour développer cette fonctionnalité qui permet de mettre en évidence le conducteur et le passager qui attend d’être pris, de manière à ce qu’ils puissent facilement se retrouver. Sur sa base des données, Lyft identifiera et mettra en évidence le lieu de prise en charge idéal en fonction de la position actuelle du passager, des conditions de circulation et des informations sur la route.

Lyft a acquis Blue Vision Labs , une jeune entreprise britannique basée sur la réalité augmentée, pour un montant de 72 millions de dollars. Au cours des deux dernières années, Blue Vision a développé une technologie AR Cloud permettant aux utilisateurs de voir le même contenu numérique en temps réel et d’interagir en réalité augmentée. Blue Vision dispose de technologies de cartographie assez impressionnantes qui alimentent leurs expériences de réalité augmentée. Construit à l’aide de flottes de véhicules équipés de smartphones, Blue Vision a créé des cartes 3D précises au centimètre près et couvrant des villes entières. Ces cartes de la ville deviennent des toiles pour des peintures numériques qui vont révolutionner notre interaction avec l’information.

Cette technologie aide les voitures à savoir où elles se trouvent, ce qui les entoure et ce qu’elles devraient faire par la suite. Ceci est évidemment un facteur important dans la technologie automobile autonome, c’est pourquoi l’équipe de Blue Vision sera placée dans la division voitures autonomes de niveau 5 de Lyft.

SNAPCHAT

Trois fondateurs ont donné vie à l’idée a une application de partage de photos éphémère, rapidement elle est devenu l’une des plus grandes entreprises de réalité augmentée. Au cours des dernières années, Snapchat a étendu de plus en plus de fonctionnalités à son application de partage de photos éphémères, qui estompent la frontière entre les mondes physique et numérique. Ces fonctionnalités, associées à une série d’acquisitions, vont bien au-delà des objectifs du partage de photos. La première consommation de masse de l’AR est venue de Snapchat qui a ouvert une plate-forme révolutionnaire pour les marques : les publicités en réalité augmenté

Snapchat a commencé à monétiser des annonces de réalité augmentée en 2015. McDonald’s a été la première entreprise à lancer une campagne de géofiltre. Les filtres Snapchat disponibles sur une zone donnée (géofiltres) permet de diffuser votre tag sur votre caméra presque toutes les grandes marques ont emboîté le pas.

Voici une vidéo ci-dessous montrant une nouvelle publicité de réalité augmentée (AR) que Snap et Nike ont mis en place pour apporter sur une affiche un monde spatial (3D). Ce n’est que le début du contenu qui s’étend au-delà du monde imprimé/affiché. Une question se pose, devrions-nous utiliser l’AR pour les annonces ou attendre que les lunettes soit bien établi pour l’utiliser ?

 

 

Le géant des télécommunications AT&T a adopté une approche plus centrée sur la technologie pour créer un engagement expérientiel (concept commercial de théâtralisation) avec sa campagne Justice League, redessinant temporairement ses magasins phares pour créer une expérience immersive renforcée par la réalité augmentée et des fonctionnalités interactives. Avant le lancement du film Warner Bros Pictures, l’opérateur a équipé ses devantures de magasin avec une technologie de réalité augmentée superposant les visages des passants aux corps des personnages de super-héros présentés dans le film. Cela a eu pour effet d’attirer les clients potentiels dans le magasin, où ils ont découvert un espace de vente entièrement dédié à Justice League, avec une narration de bout en bout, des souvenirs exclusifs et des éléments de jeu interactifs.

Info: https://www.servicesmobiles.fr/le-potentiel-et-le-cote-pratique-de-la-realite-augmentee-va-saffirmer-43098/

 

Share Opticvideo!

Comments are closed.
X